Tours : 1019 noms de juifs déportés lus lors d’une cérémonie d’hommage aux victimes de la Shoah

Une cérémonie d’hommage a lieu ce dimanche 15 septembre dans le péristyle de l’hôtel de ville de Tours pour rendre hommage aux 1019 juifs déportés entre 1942 et 1944. Seules 38 sont revenus vivants.

La mairie de Tours
La mairie de Tours © Radio France – Manon Derdevet

Tours rend hommage aux juifs déportés pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ils sont 1019, femmes, hommes et enfants de Touraine a avoir été déportés entre 1942 et 1944 vers les camps d’extermination d’Auschwitz ou de Sobibor.

Pour se rappeler de ces victimes de la Shoah, les 1019 noms seront lus aujourd’hui lors d’une cérémonie dans le péristyle de l’hôtel de ville de Tours ce dimanche 15 septembre. Les noms des déportés seront lus par des membres des familles mais aussi par des élus.

38 survivants reviennent de déportation

Un hommage rendu possible notamment grâce au travail de l’association Areshval (Association de recherches et d’études historiques sur la Shoah en Val de Loire). 

Depuis près de 20 ans ses deux fondatrices Marie Paule Fresneau Petigirard et Yvette Ferrand, font de très nombreuses recherches dans les archives de la police, de la justice ou encore des hôpitaux pour retrouver les traces de ces personnes. 

“A Tours, 78 enfants ont envoyé vers les camps de la mort, entre 1942 et 1944 cela représente trois classes d’écoles vidées de ses élèves.” Yvette Ferrand

Selon Yvette Ferrand présidente d’honneur de l’association Areshval, “il faut faire comprendre l’énormité des chiffres et redonner une individualité à chaque personne. 1019 personnes, c’est l’équivalent d’un train de déporté entier. A Tours 78 enfants ont envoyé vers les camps de la mort, entre 1942 et 1944 cela représente trois classes d’écoles vidées de ses élèves. Ce sont nos voisins que l’on est allé chercher !” Seulement 38 parmi tous ces déportés sont revenus vivants. 

“Une pierre tombale orale” Yvette Ferrand

Avec cette hommage, Yvette Ferrand veut offrir à ces victimes de la Shoah “une pierre tombale orale”. “Ils n’ont pas de tombes !” rappelle émue cette ancienne directrice d’école maternelle. “C’est terrible pour faire son deuil !”. 

Selon un sondage Ifop en 2018, 30% des 18-35 ans ne savent pas qu’un génocide des juifs a eu lieu pendant la Seconde Guerre mondiale. Un chiffre qui rend triste la tourangelle qui constate également une hausse de l’antisémitisme en France actuellement. Elle même a déjà été victime d’actes antisémites, bien qu’elle ne soit pas juive

Pour elle, il faut continuer à enseigner les histoires de ses déportés à tous prix.  L’association aimerait qu’une stèle soit installée dans Tours pour rendre hommage à ces 1019 juifs. 

Elle travaille continue parallèlement son travail sur des archives partout dans le département.

One thought on “Tours : 1019 noms de juifs déportés lus lors d’une cérémonie d’hommage aux victimes de la Shoah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *