Tunisie : 2 juifs français refoulés d’une conférence inter-religieuse mondiale le BNVCA condamne la décision antisémite et saisit le Ministre Français des Affaires Étrangères

Le BNVCA condamne la décision discriminatoire et antisémite de la Justice Tunisienne qui a empêché deux Français de confession juive de participer au Forum Mondial Inter Religieux qui s’est déroulé du 4 au 8 novembre 2018 dans la ville tunisienne de Hammamet.

Ruth Ouazana et Alain Silberstein, deux français de confession juive ont été refoulés alors qu’ils devaient assister à cette rencontre respectivement en tant que secrétaire générale et président du Forum international des scouts juifs (IFJS). Tous deux sont par ailleurs membres des Éclaireuses et éclaireurs israélites de France (EEIF).
Selon les intéressés, ” le jugement décrétait qu’il était interdit d’accueillir, d’héberger et de faire participer les membres du forum international des scouts juifs et tous les porteurs d’un passeport israélien ” à cette rencontre inter-religieuse. ” La Justice Tunisienne qui s’est fait le relais des extrémistes islamistes a été saluée par le mouvement islamo terroriste palestinien Hamas équivalent de Daesh à Gaza “.
Nous considérons que par la décision inique de ce tribunal tunisien, le Gouvernement tunisien a non seulement manifesté un antisémitisme flagrant mais a de surcroît interdit son territoire à des ressortissants français.
Le BNVCA a décidé d’exprimer ses protestations à l’Ambassadeur de Tunisie en France, et de saisir immédiatement le Ministère des Affaires Étrangères français afin qu’il prenne des dispositions diplomatiques qui s’imposent.
Le BNVCA attire l’attention des Gouvernants Tunisiens sur les conséquences que leur attitude discriminatoire et antisémite aura sur le tourisme qu’ils veulent développer dans leur pays, et sur la résonance que cette mesure antijuive entraînera sur les pèlerinages à Djerba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *